voyage animal

S’expatrier avec son partenaire de jeu ne se fait pas sur un coup de tête. Les conditions de voyage varient selon le moyen de transport choisi et le type d’animal dans chaque pays de destination. Entre tous les préparatifs, les vaccins, les règles à suivre dans un pays et les conditions de transport, vous devez tout préparer 3 à 4 mois avant votre départ. Ces quelques lignes vont vous guider à bien organiser votre expatriation avec vos animaux domestiques. En adoptant les consignes adéquates, vous n’aurez pas de difficulté à partir à l’étranger avec eux.

Les conditions sanitaires à remplir

Il est important de respecter quelques conditions sanitaires avant de passer la frontière d’un pays avec son animal. Tous les pays du monde acceptent généralement l’expatriation avec les animaux de compagnie. Toutefois, les règles ne sont pas les mêmes dans chaque pays d’adoption.

Faire un bilan de santé de l’animal

Une visite chez le vétérinaire s’impose avant d’emmener votre animal de compagnie à l’étranger. Il va effectuer un bilan complet de sa santé en vue de vérifier s’il est capable de faire un long voyage. Quelques examens sont à réaliser selon le diagnostic. Pour prouver la validité du vaccin antirabique, un test sanguin est aussi indispensable. Munissez-vous également d’une attestation de son traitement contre les tiques, l’échinococcose…

Mis à jour des vaccins

Les vaccins habituels de votre chien ou chat doivent être à jour et valides. Il doit être vacciné contre la rage. En dehors de l’UE, il existe des pays qui imposent des vaccins et d’autres traitements. Ils peuvent même exiger la mise en quarantaine des animaux à l’arrivée.

Identification de l’animal

Les pays de l’Union européenne demandent souvent l’identification d’un animal de compagnie par tatouage ou puce électronique. Dans certains pays européens notamment la Suède, l’Irlande, le Royaume-Uni, la Malte, la puce électronique est exigée.

Fournir les documents vétérinaires indispensables

Un certain nombre de documents vétérinaire sont à préparer :

  • carnet de santé de l’animal ;
  • certificat d’exportation ;
  • son passeport.

En cas de manquement des clauses sanitaires d’un pays, votre animal pourrait être renvoyé, mis en quarantaine ou euthanasié.

voyage chat

Partir à l’étranger avec son animal domestique

Au moment de la réservation de billet de bateau, d’avion ou de train, il est important d’informer la compagnie que votre animal domestique va vous accompagner. Sachez qu’il y a des sociétés de transport qui n’acceptent pas le transit des animaux.

S’expatrier en avion avec un animal

Pour l’expatriation avec des animaux, il est conseillé de se renseigner chez la compagnie aérienne concernée pour connaître les conditions de transfert d’animaux. Si certaines compagnies exigent le transport des animaux en soute, d’autres les mettent en cabine enfermés dans leur caisse de transport. Nombreuses compagnies aériennes européennes autorisent les chien-guides en cabine. Pour éviter toute mauvaise surprise, rappelez la compagnie avant votre départ pour confirmer la présence d’un animal.

Voyager en train avec son compagnon à quatre pattes

Les chiens et les chats sont habituellement acceptés en train. La compagnie va vous demander de payer un surcroit sur le prix du billet en fonction de la taille et du poids de l’animal. Ce pourcentage sera calculé à partir du tarif. À l’exception des chien-guides, tous les chiens doivent être muselés.

Voyager en bateau avec son animal

Certaines compagnies maritimes n’autorisent pas les animaux à bord de leur bateau. Pour savoir ce qu’il en est, adressez-vous directement au transporteur en question. À condition d’être accepté, votre compagnon à quatre pattes sera placé dans un espace destiné pour lui. Les autres compagnies acceptent qu’il reste dans votre voiture.

Expatriés et assurance animaux

Les voyageurs expatriés doivent préparer un budget spécial pour le transport transfrontalier de leur animal de compagnie. D’après quelques experts, une famille doit avoir dans les 4000 € pour pouvoir transférer son Labrador depuis Hong Kong vers Londres et 1000 euros pour l’expatrier aux États-Unis.

À part le billet d’avion, le voyageur doit prendre en compte les frais d’assurance des animaux domestiques. Via un comparateur en ligne, prenez le temps de comparer les assurances avant de faire votre choix. En quelques clics, vous trouverez l’assurance qui vous convient. Cela est également valable pour le voyageur, un comparateur des Assurances Santé Expatriés est disponible ici.

Il y a des mutuelles pour animaux qui remboursent les frais vétérinaires même si l’animal se trouve à l’étranger. Elles proposent souvent des formules prenant en charge le coût des vaccinations, et même le rapatriement sanitaire si nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *